… Est-ce vraiment possible ?

En ce moment nombre de patients attendent le déconfinement pour avoir un rendez-vous en face à face.
Mais quand les angoisses augmentent, que le sommeil se détériore, mieux vaut en parler, plutôt que de laisser cette situation s’installer.
Comme beaucoup de mes collègues, je faisais très peu de téléconsultations car j’aime le lien en face à face, la proximité étant une valeur incontournable à ma pratique. Parfois selon l’emploi du temps, les voyages ou les difficultés de mes patients, j’utilisais ponctuellement la vidéo.

Aujourd’hui il faut reconnaître que le contexte est bien différent et nous force à nous adapter, à évoluer. Ce confinement nous amène des contraintes, pouvons-nous en sortir grandi ?
Chacun avancera à son rythme. Mon rôle est d’accompagner ceux qui en ont besoin pour passer ce cap… Du coup, j’évolue aussi et je trouve que ces séances vidéos sont vraiment intéressante dans le suivi thérapeutique. En attendant de pouvoir reprendre les consultations en face à face, les séances vidéos sont une vraie alternative.

Pour avoir un retour objectif sur ces téléconsultations de sophrologie, j’ai demandé à mes patients de partager leur expérience. Ainsi, vous pourrez vous forger votre propre avis.

Que pensiez-vous de la téléconsultation avant de commencer ?

MC : « Aimant le contact humain et n’étant pas toujours des plus à l’aise avec les thérapeutes, j’étais au début assez réticente vis-à-vis de la téléconsultation. Mais ressentant tout de même le besoin de consulter durant la période de confinement car isolée de mes proches et ne pouvant pas réaliser mes activités habituelles, j’ai tout de même fini par me décider.
Après une séance de téléconsultation, j’ai été agréablement surprise, j’y ai même trouvé des avantages : pas besoin de se déplacer, pas d’attente dans les locaux avant la consultation, simplicité d’utilisation et aussi pouvoir consulter un thérapeute éloigné géographiquement. L’utilisation de la téléconsultation est pour moi un gain de temps et d’énergie considérable, surtout après une longue journée de travail.
»

SP : « J’étais un peu inquiète, je pensais que ce ne serait pas une « vraie » séance, mais juste un petit suivi intermédiaire. J’avais un peu d’appréhension, mais faisant confiance, je me suis dit qu’il fallait essayer. Je me sens complètement libre pendant ces séances. Il faut prévoir un endroit tranquille dans son logement, j’utilise un casque audio. J’ai confiance dans mon thérapeute exactement comme pour une séance en cabinet.
Au final, c’est une très bonne méthode qui continuera je l’espère après le confinement pour les moments où il est compliqué de se déplacer (neige ?….) »

AMS : « Quand j’ai pris contact avec vous j’espérais pouvoir obtenir un rdv sans être totalement convaincue que ce serait possible compte tenu du confinement. Quand vous m’avez répondu que les séances se feraient en vidéo, j’ai voulu tenter. J’avais déjà réalisé une première expérience pour une consultation médicale, cela c’était bien passé. La première séance réalisée, j’ai souhaité poursuivre car l’expérience s’est révélée positive.  »

NR : « J’ai commencé ma première séance juste avant le confinement.
J’ai fait les autres séances par Visio, sans hésiter. La sophrologie pratiquée par Delphine passe par le regard, l’écoute et les échanges verbaux. Je ne voyais donc aucune raison de ne pas continuer.
 »

SB : « Cela fait plusieurs semaines que je fais mes séances de sophrologie par le biais de Skype. Même si au début j’ai pu me demander si j’allais ressentir les séances de la même façon du fait de la distance, cela est vite passé. En effet, rien ne change car les séances se déroulent exactement de la même manière. Madame Morin prend le temps de m’écouter au début de la séance, ensuite me propose plusieurs exercices que nous faisons ensemble et nous terminons par une relaxation. Les séances durent le même temps, soit environ 1 heure et je reçois les audios faits lors des séances, comme avant par mail. »

TC : « J’ai commencé mes séances de sophrologie avec Delphine Morin dans son cabinet. Lorsque le confinement a été prononcé, Delphine m’a proposé de réaliser les séances à distance. Pour être tout à fait honnête, je pensais que cela serait moins efficace et j’avais des difficultés à imaginer les séances à distance.  J’ai accepté car je fais confiance à Delphine et également parce que je voulais poursuivre mon avancée. Et ce choix fut le bon !! Je ne regrette pas du tout. »

Pensez-vous que la vidéo est un frein dans vos échanges ? Est-ce facile à utiliser ?

SP : « C’est une question d’habitude, les 5 premières minutes de la première séance, ça surprend un peu et on règle un peu le son et l’écran et puis dès que la séance commence, on oublie la technique.
La séance de sophrologie a été la première que j’ai suivie en ligne et j’ai ensuite été à l’aise pour prendre d’autres RDV en ligne pour d’autres consultations (généraliste, allergologue, rhumatologue, psychologue) afin de continuer mes suivis pour être bien en forme à la sortie du confinement.
 »

SB : « Non, mais il faut bien évidemment se mettre dans une pièce au calme. N’hésitez pas à prévenir vos proches, afin qu’ils ne vous dérangent pas pendant votre séance. Prévoyez un endroit confortable pour vous asseoir et vous détendre. »

AMS : « La télé consultation est facile à réaliser dans la mesure où l’on reçoit un lien d’accès qu’il convient d’activer pour se connecter. Les échanges sont de bonne qualité même si rien ne remplace le contact humain.Les séances se déroulent en toute liberté et n’ayant aucun élément de comparaison puisque je n’ai jamais eu de séance en cabinet, je suis convaincue que le résultat obtenu est identique.  »

TC : « Pour moi, le fait qu’il s’agisse de séances à distance ne constitue absolument pas un frein à mon évolution. »

Que vous apportent ces séances ?

MC : « La sophrologie, que j’effectue une fois par semaine, est pour moi un moyen de me recentrer sur moi-même, ce que je ne prends pas toujours le temps de faire au quotidien. Les séances permettent de s’accorder une pause dans un quotidien jugeant et qui va très vite, d’avoir un regard extérieur et objectif pour s’améliorer ou encore d’avoir un soutien et des outils pour des problèmes plus profonds. »

SP : « Ces séances sont devenues pour moi un moment très important car j’y trouve un temps d’écoute, de valorisation, de bien-être notamment par le corps, cela contribue à diminuer grandement mes angoisses et mes tensions, et me procurer de la détente et à retrouver une estime de moi. J’ai commencé il y a 6 mois et j’ai beaucoup moins de douleurs, tout mon corps retrouve de l’énergie et des bonnes sensations.  
La sophrologie me convient particulièrement car elle permet de retrouver des bonnes sensations par le corps. Pour ma part, sujette aux crises d’angoisses, cela permet de diminuer les tensions psychiques et physiques quotidiennement, de retrouver la confiance dans mon corps. Il y a donc un effet préventif, en faisant les exercices régulièrement, j’ai acquis des réflexes pour faire descendre chaque jour les tensions, avant qu’elles ne montent trop ainsi qu’un effet d’urgence, si l’angoisse, ou la douleur ou les pensées négatives arrivent, j’ai maintenant des outils pour les désactiver dans l’urgence. Et un effet sur le fond, je deviens addict au bien être !
»

TC : « Delphine continue d’être très à l’écoute lors des séances et son approche m’a beaucoup aidé à me sentir mieux et à prendre du recul.
Je la recommande très vivement. »

NMS : « La sophrologie enseignée par Delphine permet d’être acteur pour son bien-être, avec des exercices concrets, faciles à faire en tout lieu.
Au « pire », cela libère les tensions du corps, au mieux l’esprit suit …
 »

NR : « La sophrologie enseignée par Delphine permet d’être acteur pour son bien-être, avec des exercices concrets, faciles à faire en tout lieu.
Au « pire », cela libère les tensions du corps, au mieux l’esprit suit …
 »

Comment se passent ces séances ?

SP : « La séance commence par un temps d’écoute bienveillant qui permet d’échanger sur les événements et les ressentis de la semaine passée, en insistant et en valorisant ce qui s’est bien passé. Puis on revient si besoin, sur les difficultés rencontrées à la suite de la séance précédente dans la mise en place des exercices, et enfin on échange sur ce qui va être travaillé dans la séance afin de coller aux besoins présents.
Dans un deuxième temps, on fait les exercices puis on termine par la relaxation avec un objectif de visualisation correspondant au thème travaillé. 
Après la séance Delphine envoie les fiches pour pouvoir répéter les exercices et l’audio pour pouvoir réécouter la séance de relaxation.
 »

SB : « Madame Morin prend le temps de m’écouter au début de la séance, ensuite me propose plusieurs exercices que nous faisons ensemble et  nous terminons par une relaxation. Après chaque séance, je reçois les audios faits lors des séances, comme avant par mail. »

NR : « A chaque séance, Delphine pose des questions pour faire le bilan de la semaine et réadapte le thème de la séance si besoin. Si je suis d’accord sur le thème à travailler, elle me propose 3 exercices et ensuite un moment de relaxation.
L’idéal est de reproduire les exercices pendant la semaine, pour que leur utilisation devienne naturelle. Chaque exercice allie le corps, la respiration et le mental, permettant d’évacuer stress ou d’accumuler de l’énergie positive. Je garde à la fin de chaque séance, l’enregistrement de la relaxation et les fiches d’exercices.
»

TC : « Delphine utilise Skype/Whatsapp (qui sont très faciles d’utilisation) et elle envoie en fin de séance les exercices réalisés sous forme de fiches numériques et les audios. »

AMS : « A l’issue des séances, des supports audiovisuels et vidéos sont mis à notre disposition qui se révèlent très utiles. »

La durée des séances est-elle différente du cabinet ?

MC : « La durée de consultation ainsi que les outils et supports restent inchangés par rapport à une séance conventionnelle en face-à face et permettent donc de réaliser le même travail sans soucis. Les outils utilisées sont très variés et complémentaires (projection visuelle, discussions, exercices écrits …) ce qui permet à chacun de trouver son bonheur et de progresser. »

SP : « C’est la même durée qu’en cabinet, voire un peu plus long parfois, la durée est adaptée à la séance. Pour ma part, 1 heure à 1 heure 15. 1 fois par semaine, comme avant. »

AMS : « J’ai été à la fois étonnée et satisfaite de la durée des séances qui prouvent un véritable engagement de la part de la thérapeute. Je suis en parfaite confiance avec elle.  »

SB : « Les séances hebdomadaires durent le même temps, soit environ 1 heure »

TC : « La durée des séances reste la même que celles des consultations en cabinet. »

Qu’est-ce que vous aimez dans cet accompagnent  ?

MC : « Delphine Morin est une personne pleine d’empathie, très attentive et à l’écoute. Très professionnelle et s’intéressant réellement à ses patients, elle  vous accompagnera à 200%, sans jugement et dans la bonne humeur. »

SP : « C’est une approche très personnalisée, grâce à une écoute d’une grande qualité et à une adaptation aux difficultés individuelles. Le programme des séances est élaboré de manière à répondre aux objectifs fixés ensemble et il peut être modifié en fonction de l’évolution ou de difficultés passagères qui peuvent survenir. Cette approche est très concrète, on aborde un thème par séance, qui est bien expliqué, afin que tout soit bien compris avant de commencer. On peut s’arrêter à tout moment si quelque chose ne convient pas, il y a un grand respect et une grande adaptation.
J’avais essayé auparavant plusieurs techniques de relaxation qui ne me convenaient pas, car le simple fait de fermer les yeux et de respirer me provoquait une crise d’angoisse. Aujourd’hui, grâce à cette approche progressive et très personnalisée, j’arrive très bien à fermer les yeux, respirer, me relaxer sans être envahie de pensées négatives et de ruminations, bref, c’est tout à fait ce qu’il me fallait, je peux même refaire certains projets que j’avais abandonné, ce qui est très positif, j’apprends progressivement à penser positivement.

Étant stressée, angoissée de nature, j’ai décidé de tester la sophrologie, pour apprendre à me détendre et à voir la vie, du côté positif et éviter ainsi les effets secondaires corporels du stress, comme les tensions au niveau du dos, les problèmes digestifs… »

NR : « J’ai choisi Delphine, pour son côté positif naturel, qui est contagieux. J’attends avec impatience ma séance hebdomadaire pour compléter ma boite à outil du mieux-être. »

AMS : « Pour le moment sans le support audio, j’ai quelques difficultés à reproduire les techniques de respiration et de relaxation. Je pense que la sophrologie peut permettre à mieux gérer ses émotions et peut par conséquent apporter de l’apaisement mais demande un vrai investissement personnel.  »

SB : « Pour terminer, je dirais que dans le contexte actuel, c’est plus que bénéfique de faire de la sophrologie, pour savoir comment se détendre, combattre nos angoisses, apprendre à mieux gérer notre stress et résoudre les troubles du sommeil. C’est tellement important de prendre le temps d’être à l’écoute de son corps et de se sentir bien. Je pense que c’est réellement une chance, avec le confinement, de pouvoir continuer à bénéficier de ses séances par Skype. »

Je remercie sincèrement toutes les personnes qui m’ont fait parvenir ces messages.
J’espère que ces retours vous rassureront sur la pratique de la sophrologie en téléconsultation. Pour ma part, je suis convaincue, que je continuerais à proposer régulièrement ce moyen de communication aux patients qui le désirent, qui ont des emplois du temps très chargés ou des temps de transports longs, pour faciliter leur suivi.

Prenez soin de vous et restez chez vous !

En savoir plus sur la sophrologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.