Qu’est-ce qui m’a amené à ce parcours après plus de 20 ans dans le monde de l’entreprise, dans l’informatique ?

D’abord c’est une histoire d’éducation, un regard ouvert sur les différences de chaque être humain. Ma petite sœur, handicapée mentale, m’a permis de découvrir à travers les enfants de ses écoles, des personnes différentes pleines d’humanité.

Puis la vie, les voyages, 10 années passées à l’étranger, m’ont beaucoup apporté culturellement et socialement avec de belles rencontres.

Enfin, le travail dans des petites entreprises ou de grandes multinationales ont renforcé mon expérience et mes connaissances. Ayant occupé différents postes (du marketing aux services administratifs, en passant par le management et la vente), j’ai accompagné mes clients et mes équipes pour affronter un nombre grandissant de défis.

En même temps ma vie de famille s’est également agrandie avec l’arrivée de mes deux enfants. C’est avec leur venue que j’ai découvert la sophrologie. Pendant cette période, comme beaucoup, je suis devenue une championne du multitasking (une vie professionnelle à 100 à l’heure et une vie privée sans concession).

J’ai appris à prendre du recul face au stress du travail ou de la vie quotidienne en me focalisant sur mes capacités d’écoute et de compréhension.

Au fil des années, j’ai vu des clients, des collègues, des amis, ma famille souffrir de ce rythme imposé aujourd’hui et perdre leurs repères. C’est la que j’ai pris conscience que la qualité de vie au travail devenait incontournable pour les entreprises et leur personnel.

Pendant toutes ces années, le sport et mes loisirs m’ont apporté l’oxygène complémentaire nécessaire à mon équilibre.

Puis une opération du dos m’a obligé à me poser. Les mois qui ont précédés l’opération, j’ai dû apprendre à gérer mes douleurs, mes activités et ma fatigue. Puis il y a eu la rééducation et la reconstruction. De bons médecins, kiné et ostéopathe m’ont bien entouré. Pour la reprise du sport, le soutien de ma famille et de mes amis m’a aidé à gérer la souffrance pendant et après chaque entrainement. La rééducation m’a confirmé à quel point le physique et le mental étaient indissociables.
Le sport a été un axe majeur de ma guérison physique.

Quelques mois plus tard, j’ai décidé de me former à la sophrologie pour renforcer cet équilibre. J’ai compris peu à peu l’importance de connecter son corps et son esprit. J’y ai découvert un univers vaste et riche que j’ai eu envie de partager. En complément, j’ai entrepris une formation pour devenir animateur sportif pour pouvoir transmettre ce bien-être physique aux autres et ainsi diffuser cette complémentarité entre corps et pensées.

En 2016, j’ai quitté mon poste d’ingénieur commercial d’un grand groupe américain pour me lancer dans cette nouvelle aventure. Je devais faire partager ces connaissances.

En route, j’ai découvert la PNL, qui m’a ouvert d’autres portes, d’autres perspectives et d’autres outils à transmettre.

Mon objectif est de partager cette alliance entre l’accompagnement personnel et le sport pour retrouver un bien-être au quotidien. Mon ambition est de proposer une approche simple et pragmatique de la sophrologie adaptée à notre vie moderne, accessible quelques soient notre âge et notre condition physique, et ainsi développer le potentiel de chacun.