sophrologie lâcher prise

Parfois on a besoin de recul face au travail, mais souvent le besoin n’est pas de s’éloigner du quotidien que de prendre des vacances avec soi-même !

Les incontournables du quotidien et les obligations professionnelles rythment l’année scolaire en mode contrainte. Si on y ajoute l’actualité chargée et son lot de peurs, de limitations, de manque de contacts ou de liberté… cette année nous a mis à rude épreuve.

Parfois nous avons l’impression de nous retrouver balloté d’un engagement à l’autre, dans la boulimie des tâches à accomplir et la pression de l’organisation. Nous ressentons cette sensation désagréable, que notre existence,  excessivement mouvementée, nous empêche de profiter de l’instant. Elle engendre souvent son lot de regrets et de culpabilités, de passer à côté de quelque chose, tout en remplissant encore plus notre vie par peur du manque ou de l’ennui…

Faire taire cette voix intérieure qui nous pousse à faire encore plus, encore mieux, encore plus vite, au risque de passer à côté de notre vie.

Alors si notre mission des vacances, tellement attendues et diablement méritées, est de nous rapprocher un peu de nous-même et d’un bonheur auquel nous aspirons légitimement.

Le bonheur retrouvé des vacances

Ces fameuses vacances. Elles contribuent à cette quête du bonheur. C’est toujours à ce moment-là que nous voulons tout changer. Elles font germer cette magie que procure le changement immédiat d’environnement, de rythme, de rapports à l’autre et à soi.

Et si ce bonheur retrouvé trouvait son origine dans le changement ?

Suffirait-il de modifier notre rapport aux choses pour tout changer ?

Ces vacances peuvent être le point de départ d’un voyage, d’une expérimentation pour nous autoriser à retrouver notre âme d’enfant. Cet enfant observateur, émerveillé, rêveur, spontané, enchanteur qui sommeille en nous.

Comme une nouvelle aventure à travers le lâcher prise, il est temps de redécouvrir l’adaptabilité. Cette dernière favorise le changement intérieur. Ce n’est pas une recette miracle mais bien une force de répétition, concept clé de la sophrologie. A l’instar du kinésithérapeute qui rééduque un membre blessé afin qu’il retrouve la mobilité et la souplesse, le sophrologue est le rééducateur de l’esprit ou du corps blessé ou épuisé, qu’il remet en mouvement grâce à des exercices quotidiens répétés. Ceux-ci mènent à un changement profond, une autre manière d’envisager la vie.

sophrologie enfant intérieur

S’adapter, c’est oser l’aventure comme un enfant, qui passe d’une chose à une autre dans sa propension à être dans l’instant présent, dans la découverte, dans le mouvement et dans la spontanéité.

Pour opérer ce changement, nous allons rechercher cette curiosité, cet émerveillement de l’instant de notre âme d’enfant. Cet exercice de sophrologie tend à parsemer notre quotidien de vacances répétées, de parenthèses de lâcher-prise renouvelées. Il s’agit de prendre des vacances avec nous-même, avec nos mécanismes psychiques internes et habituels, avec notre façon d’être intrinsèque, qui ne nous permet pas toujours de vivre les bonheurs subtiles du quotidien.

Comment  façonner une réplique de vacances utilisable n’importe quand ?

La vie est constamment en mouvement, en renouvèlement. Tandis que l’adulte subit le poids de la vie, y reste accroché, s’immobilise, rumine pendant des heures, des nuits et des jours, qu’il s’apitoie sur le négatif, le fait perdurer et assombrit parfois son humeur. L’enfant, lui, la découvre avec un regard curieux et sans cesse émerveillé, en toute insouciance. Pour lui, la vie est belle car elle est pleine de perspectives. Il s’adapter chaque jour, naturellement et prend goût à l’aventure.

Et si moi aussi je retrouvais mon âme d’enfant et ce regard candide ?

Il nous suffit de vivre chaque matin comme si chaque jour qui venait, éclairait notre vie. Quand nos yeux s’entrouvrent après une pause nocturne, profitons de l’occasion d’une nouvelle expérience et d’un nouveau regard… Vivre la vie sous un autre angle, voir chose sous un autre point de vue.

Devenir ce nouvel aventurier est une impulsion qui demande de l’énergie. Oser être l’explorateur de sa propre vie, est un parcours qui demande de sortir progressivement de sa zone de confort, de se délester de ses croyances, de ses aprioris, de ses jugements, de ne pas tout prévoir, tout anticiper.

C’est une posture face à la vie, à adopter régulièrement afin de favoriser l’émergence de ce renouveau perpétuel, de cette découverte sans apriori. Et si je pouvais envisager les choses positivement

Alors chaque matin, entraînons-nous à être dans la candeur du moment quelle que soit la journée qui nous attend. Cet instant innocent et doux qui nous apporte cette confiance simple en chaque seconde naissante. Ce mélange d’espoir et d’évidence que nous saurons nous adapter et traverser cette nouvelle journée : quelle liberté ! Quelle force !

Il n’est pas ici question de confiance en soi, mais de confiance en la vie de l’instant. Il s’agit de la simplicité de chaque seconde qui la constitue et qui permet de ne pas résister au changement et de s’adapter au mouvement. Et ainsi, profiter de chaque instant. Ce temps n’a pas de temporalité, c’est juste cet autre regard sur soi et sa vie.

Les vacances sont un super terrain de jeu pour s’entrainer !

Les vacances sont sources de repos, plaisir et bonheur. C’est donc le meilleur moment pour entrainer notre cerveau à mémoriser ce changement de regard. Puis continuer au retour. Alors bien sûr, certains jours ce sera plus facile, et d’autres plus difficile. L’important est d’essayer,   de transformer notre critique intérieure en une petite voix encourageante et bienveillante (comme nous le ferions avec un enfant) pour engendrer ce changement.

Abandonner ses doutes, c’est oser. Alors accueillons les rires d’enfant qui sommeillent dans nos corps d’adultes, ces rires légers, profonds et authentiques qui viennent guider cette petite voix intérieure.

Bonnes vacances !

Essayez, et dîtes-moi comment est cette expérience ?

Si vous en savoir plus sur la sophrologie, cliquez ici
Pour retrouvez d’autres conseils ou ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.